Bilan 2010 — Les jeunes : ça bouge !

De nombreuses écoles du niveau secondaire ont accueilli des groupes écoles : les jeunes ont été invités à agir et à sensibiliser les autres élèves aux droits humains dans les écoles.

À l’occasion de la Journée de la Femme par exemple, les jeunes ont distribué un « dazibao » (voir la page consacrée à la campagne Exigeons la Dignité) sur la mortalité maternelle. Ils ont aussi participé à la journée « Oxfamnesty » qui aborde la problématique du développement sous l’angle des droits humains.
Cette année a connu une mobilisation très importante autour de la thématique « Pas d’accord, j’assume ». Le 17 octobre, environ 6 500 jeunes ont été sensibilisés à la thématique de la discrimination à l’égard des Roms. Ils ont pris connaissance du dossier pédagogique et ont participé à des exercices et à diverses actions suggérées dans le dossier d’action. Une de celles-ci a consisté à accrocher dans l’école des cartes présentant le droit au logement des Roms en Roumanie, chaque carte représentant une distance de 10 km, la distance séparant la Belgique et la Roumanie étant de 2,500 km.
La campagne « Citoyens du Monde » a emmené en 2008 une petite centaine de jeunes dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique Latine. Un film a été réalisé par Yvon Lammens et est passé l’an dernier sur la chaine « Plug RTL ». Cette année encore, un dossier pédagogique a rappelé cette formidable expérience de rencontre entre jeunes de différents continents et a permis de poursuivre les projets. Le dossier a invité les enseignants à exploiter le DVD en classe. Une collaboration a été établie avec Démocratie ou Barbarie, la cellule pédagogique de la Communauté française.
Les écoles primaires ont, quant à elles, eu l’occasion de visiter la Fondation Folon, qui consacre une large part de son exposition à des illustrations que l’artiste a réalisées sur le thème de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.