« Nous avons pu coupler l’artistique à l’éducation aux droits humains »

Interview Laure Chartier

Dans Un fait divers, Laure Chartier raconte le viol qu’elle a subi et les difficultés du parcours d’une personne victime de viol. Pendant deux ans, Amnesty International a promu cette pièce partout en Wallonie et à Bruxelles. Retour avec la comédienne sur cette expérience de partage avec le public.

Quel accueil avez-vous reçu du public ?

Ce spectacle n’est pas une diatribe, mais un fait posé. Certain·e·s ont pu le prendre personnellement, mais d’autres m’ont dit « je suis avocat·e, je n’étais pas conscient·e de ce qui pouvait se passer dans la tête d’une victime que j’ai pu défendre ; je le comprends maintenant ». Il y a aussi eu des réactions plus difficiles de gens qui niaient le fait que les choses se passaient ainsi.

Ce que je retiens, ce sont les gens qui sont venus me parler après le spectacle, notamment de très jeunes filles. Sur le coup, c’est très fort sur le plan émotionnel, mais je sens alors que le projet du collectif Le Brame de la Biche prend tout son sens, tout comme la campagne d’Amnesty et toutes les actions pour protéger et accompagner les victimes.

Quelles impressions vous ont laissé vos échanges avec les services sociaux ?

La plupart d’entre eux·elles ont été très intéressé·e·s d’écouter les questions du public. On a eu de la chance d’avoir des personnes qui adhéraient au propos et qui se sentaient remotivées ; certaines ont même suggéré de programmer le spectacle dans leurs services ! Dans les régions où il n’y a pas de CPVS, le manque de moyens et de structures est très évident. Les acteur·rice·s de terrain, malgré leur implication et leur écoute, sont parfois démuni·e·s, voire découragé·e·s.

Que retenez-vous de cette collaboration avec Amnesty ?

Un soutien moral très fort. Et une confiance, qui s’est développée au fil du projet. Ensemble, nous avons pu coupler l’artistique à l’éducation aux droits humains et toucher un autre public, qui n’a pas forcément l’habitude d’aller au théâtre, mais qui se pose des questions, cherche des informations, des conseils, une écoute.

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit