0800 SOS Viol : une étape sur le long chemin de la lutte contre le viol

Ce 17 novembre, la Fédération Wallonie Bruxelles (FWB) a annoncé le lancement d’un numéro 0800 anonyme et gratuit à destination des victimes de violences sexuelles, dont la gestion a été confiée à l’ASBL SOS Viol.

La création d’un numéro vert était l’une des demandes phares de la campagne contre le viol « Quand c’est non, c’est non » d’Amnesty International Belgique francophone, lancée en mars 2014 conjointement avec SOS Viol. Amnesty International se réjouit de cette avancée, mais déplore que ce numéro ne soit pas une ligne ouverte 24h/24 entièrement financée par la FWB.

Conformément à ses engagements pris en juillet 2015 dans le cadre du Plan intrafrancophone de lutte contre les violences faites aux femmes 2015-2019, la FWB a fait un pas en avant pour une meilleure prise en charge des victimes de violences sexuelles en finançant en partie la création d’une ligne d’appel gratuit, le 0800 98 100. La Communauté francophone répond ainsi à l’une des exigences de la Convention d’Istanbul, ratifiée par la Belgique en mars 2016. Néanmoins, Amnesty International regrette que cette ligne ne soit ouverte que de 9h à 17h, du lundi au vendredi. En dehors de ces horaires, les appelants tomberont sur un répondeur leur indiquant la marche à suivre en cas d’urgence et les horaires d’ouverture de la ligne. Amnesty International regrette également que cette ligne ne fasse pas l’objet d’un financement complet par la FWB, qui subventionnera uniquement la création d’un emploi de répondant à mi-temps. Enfin, il est à regretter qu’une solide campagne de communication via des spots TV et radio n’aura pas lieu cette année. Afin de faire connaître cette ligne auprès du grand public, Amnesty International appelle la FWB à débloquer les budgets adéquats pour mener une telle campagne en 2017.

Pour l’organisation, « le Plan intrafrancophone de lutte contre les violences faites aux femmes est ambitieux et comprenait de nombreuses mesures afin de lutter contre les violences sexuelles. Il reste cependant encore beaucoup à faire pour que toutes ces mesures soient concrétisées dans les trois années à venir. La FWB doit être à la hauteur de ses ambitions et les mettre en place au plus vite », conclut-elle.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Réfugiés et migrants : - 20 °C sans nourriture, logement ou soins

Environ 1200 réfugiés et migrants dorment dans des hangars désaffectés du centre de Belgrade. Agissez contre cette insoutenable situation