ARGENTINE

INFO-BULLETIN N°1 Novembre 2002 Par Elisa Santafe

ARGENTINE

INFO-BULLETIN N°1 Novembre 2002
 
Par Elisa Santafe

La crise économique continue et le gouvernement poursuit sa négociation avec le Fonds Monétaire International (FMI) pour la reprogrammation du paiement de la dette extérieure, qui atteint 114.000 millions de dollars, avec comme délai le 14 novembre pour ne pas se plonger dans la cessation de paiements. Une solution s’envisage possible.
Avec une population de 37 millions de personnes, en juin 2002, près de 20 millions vivaient sous le seuil de la pauvreté, selon l’Institut National de Statistiques et de Recensement.
Dans sa quatrième année de récession, en 2002 on attend 17% de contraction de l’économie. La monnaie s’est dévalué plus de 70% depuis janvier, ce qui a permis un bilan positif dans les échanges commerciaux, et le chômage atteint plus de 20% de la population.
Alors que verrou bancaire se desserre peu à peu, les gens ont remis leur argent dans les banques suite aux cambriolages des maisons.
Mais le FMI demande au gouvernement d’augmenter les tarifs des services publics et d’élaborer un budget qui donne un surplus de 2,5% en 2003 pour payer les intérêts de la dette, ce que le gouvernement rejette.

En mars 2003 il y aura des élections présidentielles, auxquelles l’actuel président, Eduardo Duhalde, du Parti Justicialiste (péroniste) ne se présentera pas, mais il lutte pour empêcher que l’ex président Carlos Menem, mêlé à plusieurs cas de corruption, soit élu candidat de son parti. Menem est soutenu par une partie de sa formation mais pas parmi la population.

Concernant les droits humains, les Mères de la Place de Mai fêtent leurs 25 ans de travail contre l’impunité des responsables des morts, disparitions et tortures pendant la dictature militaire.
L’ex général chilien Luis Ramírez Pineda a été arrêté à Buenos Aires pour sa responsabilité dans la disparition de cinq franco-chiliens, dont Georges Klein Pipper, médecin du président chilien déchu Salvador Allende.
Les autorités espagnoles vont extrader en Argentine l’ex agent civil de l’intelligence militaire Claudio Gustavo Scagliusi, réclamé par le juge Claudio Bonadío.
Des menaces et attaques de jeunes dans une municipalité de la province de Buenos Aires par les forces de police ont été dénoncées.

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse