Les enfants soldats laissés à l’abandon Agissez

Lire le communiqué de presse et trouver le rapport ici

Monsieur le Président,

Plus de deux ans après le lancement par le gouvernement d’un programme national visant à démobiliser les enfants soldats et à les réinsérer dans la vie civile, 11000 d’entre eux au moins sont encore dans les rangs de groupes armés, ou ne donnent pas signe de vie. Un important rapport publié le 11 octobre 2006 par Amnesty International souligne que le programme officiel de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) n’apporte pas aux enfants la protection et le soutien dont ils ont besoin.

Je vous demande :

 de poursuivre le programme DDR national jusqu’à ce que tous les enfants aient été libérés des forces et groupes armés ;
  rechercher les milliers de filles qui jusqu’ici n’ont pas été touchées par le programme DDR ;
  s’attaquer aux inégalités de genre du programme DDR ;
  protéger les enfants à leur retour dans leur communauté, et ne pas renvoyer les enfants dans les zones ou ils risquent un nouveau recrutement ;
  donner à tous les enfants démobilisés des occasions sérieuses de réintégration éducative et professionnelle ;
  adopter et commencer la mise en œuvre d’un plan détaillé pour l’introduction d’un enseignement élémentaire gratuit, qui doit pouvoir être mené à bien en un nombre raisonnable d’années.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très
haute considération.

Envoyer votre appel au Président de la République démocratique du Congo à cette adresse

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.