Écrire Wo Weihan (h), 59 ans

ASA 17/105/2008 - AU 322/08 Wo Weihan, chercheur en médecine, risque d’être exécuté très prochainement. Le 18 novembre, le tribunal populaire supérieur municipal de Pékin a invité sa famille à demander à lui rendre visite sous sept jours, alors qu’elle s’était vu refuser toute visite pendant près de quatre ans. Ce geste inattendu laisse penser que la Cour populaire suprême a approuvé la condamnation à mort de Wo Weihan et que le tribunal populaire supérieur municipal de Pékin se prépare à l’exécuter. Wo Weihan a été condamné en mai 2007 pour espionnage, à l’issue d’un procès qui s’est déroulé à huis clos à Pékin. Il a été débouté de son appel le 29 février 2008. D’après le jugement rendu par le tribunal populaire supérieur municipal de Pékin, cet homme a été déclaré coupable d’espionnage pour le compte de Taïwan à plusieurs reprises. Ainsi, il aurait discuté de l’état de santé de hauts responsables chinois – une information considérée comme ultraconfidentielle – et communiqué des renseignements provenant d’un magazine « classé secret » disponible à la bibliothèque de l’Académie chinoise des sciences. Wo Weihan a été arrêté le 19 janvier 2005 à Pékin, mais son arrestation n’a été officialisée que le 5 mai. Selon le jugement rendu à l’issue de son procès, il aurait « avoué » en détention les faits qui lui étaient reprochés. Ses proches affirment que ces « aveux » ont été formulés en l’absence d’un avocat et qu’il est revenu par la suite sur ses déclarations, clamant (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit