Écrire Frederica Jansz et Munza Mushataq, deux journalistes sri-lankaises , menacées

AU 288/09, ASA 37/023/2009 Deux rédactrices d’un hebdomadaire national sri-lankais, Frederica Jansz et Munza Mushataq, ont été menacées de mort. Le fondateur et ancien rédacteur en chef de ce journal, Lasantha Wickrematunge, a été tué en janvier après avoir reçu des menaces similaires. Le 22 octobre, Frederica Jansz, rédactrice en chef du Sunday Leader, et Munza Mushataq, directrice de l’information de ce journal, ont reçu par courrier des menaces de mort identiques, écrites à la main à l’encre rouge. Lasantha Wickrematunge a été tué trois semaines après avoir reçu des menaces similaires, également rédigées à l’encre rouge. Ces menaces font référence à des informations publiées par le Sunday Leader au sujet d’une vidéo, diffusée sur la chaîne de télévision britannique Channel Four en août, qui montrerait des soldats sri-lankais exécutant des prisonniers tamouls. Le gouvernement sri-lankais a affirmé que cette vidéo était truquée, mais le 18 octobre, le Sunday Leader a publié en première page un article soulignant que des sources indiquaient qu’une analyse avait permis de conclure qu’elle n’avait fait l’objet d’aucune modification ni montage. Les lettres de menaces ont été oblitérées le 21 octobre, soit trois jours après que le journal a diffusé ces informations controversées. Dans ces deux courriers figure la phrase suivante : « Si vous écrivez encore, nous vous tuerons [et] vous découperons en morceaux. » Les deux journalistes ont signalé ces menaces à (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des hostilités entre Israël, le Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civil·e·s. Le nombre de victimes et l’ampleur des (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit