Écrire La fille d’un pasteur détenue arbitrairement

Jackie Umuhoza, fille du pasteur en exil Deo Nyirigira, a été arrêtée le 27 novembre 2019 au matin à Kigali (Rwanda). Le 28 novembre, après que sa famille et ses ami·e·s ont donné l’alerte sur les réseaux sociaux, le Bureau d’enquêtes rwandais (RIB) a confirmé sur Twitter que cette femme avait été arrêtée la veille pour trahison et espionnage.

Celle-ci est maintenue en détention sans avoir comparu devant un juge.

Jackie Umuhoza est la fille de Deo Nyirigira, pasteur de l’église de la communauté Agape à Mbarara (Ouganda). Cet homme et sa famille, victimes de persécutions, ont quitté le Rwanda pour l’Ouganda en 2001. Plus récemment, Deo Nyirigira a été accusé par des médias progouvernementaux de recruter des membres pour le Congrès national rwandais, un groupe d’opposition en exil. Ses filles, Lilian Umutoni, Axelle Umutesi et Jackie Umuhoza, sont rentrées au Rwanda en 2013, 2014 et 2016, respectivement, après avoir obtenu leur diplôme universitaire.

La famille a signalé que les trois sœurs avaient été convoquées à plusieurs reprises pour des interrogatoires concernant les activités de leur père depuis fin 2017 et qu’elles avaient été arrêtées et détenues une semaine en mars 2019. Leur carte nationale d’identité et leur passeport ougandais avaient alors été confisqués, comme leurs papiers rwandais en 2018. Lilian Umutoni et Axelle Umutesi ont été arrêtées le même jour que Jackie Umuhoza, le 27 novembre 2019, mais elles ont été libérées le lendemain.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

La Belgique doit agir contre le viol

Pétition appelant les autorités belges à lutter contre le viol et les violences sexuelles en Belgique.