Afghanistan : un an de violation des droits humains par les Talibans

Le 15 août 2021, les Talibans reprenaient le pouvoir en Afghanistan. Depuis, la situation des droits humains s’est rapidement détériorée, et la situation est dramatique. Les groupes minoritaires sont persécutés, les manifestations pacifiques violemment réprimées, les droits des femmes supprimés, et les exécutions extrajudiciaires et disparitions sont utilisées pour répandre la peur parmi les afghan⋅es.

Depuis qu’ils ont pris le pouvoir le 15 août 2021 en Afghanistan, les Talibans ont entamé une nouvelle ère d’abus et de violations des droits humains plongeant le pays dans une situation très critique.

Un an de violence et d’abus de la part des Talibans

Non seulement les autorités de facto talibanes n’ont pas tenu leur promesse de protéger les droits du peuple afghan, en particulier ceux des femmes et des filles, mais elles ont repris le cycle de violence et commis une litanie d’abus et de violations des droits humains en toute impunité. En un an, elles ont systématiquement démantelé les principales institutions chargées de la protection des droits humains et restreint la liberté d’expression, d’association, de procès équitable, ainsi que d’autres droits. Les droits fondamentaux des femmes et des filles ont été supprimés. Des milliers d’afghan⋅es ont été arbitrairement détenu⋅es, torturé⋅es, soumis⋅e à des disparitions forcées et même tué⋅es. Les journalistes, les militant⋅es, les défenseur⋅es des droits humains, les artistes, les universitaires et les minorités religieuses et ethniques sont particulièrement exposés.

Un nouveau rapport d’Amnesty accablant sur la situation des droits humains en Afghanistan

Dans sont rapport The Rule of Taliban : A Year of Violence, Impunity and False Promises, Amnesty International révèle les violations flagrantes des droits humains commises durant cette année de règne des Talibans. Elle révèle une impunité généralisée pour des crimes tels que la torture, les meurtres par vengeance et les expulsions forcées d’opposants, alors que les Talibans avaient initialement promis de défendre les droits des femmes, la liberté de la presse et une amnistie pour les fonctionnaires.

« Il y a un an, les Talibans se sont publiquement engagés à protéger et à promouvoir les droits humains. Pourtant, la vitesse à laquelle ils démantèlent 20 ans d’avancées en matière de droits humains est stupéfiante. Tout espoir de changement s’est rapidement évaporé alors que les talibans cherchent à gouverner par une répression violente, en toute impunité »
Yamini Mishra, Directrice régionale d’Amnesty International pour l’Asie du Sud

Les droits humains sont attaqués sur tous les fronts. Il faut y mettre fin !

Alors que le peuple afghan continue de braver la tempête, soyez à ses côtés et défendez son droit à vivre dans la liberté, la dignité et l’égalité. Exigez des autorités afghanes qu’elles respectent et garantissent la protection des droits humains en Afghanistan !

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit