Marathon des lettres : Dorgelesse Nguessan, emprisonnée pour avoir participé à sa première manifestation

Dorgelesse Nguessan

Dorgelesse a toujours rêvé de posséder un institut de beauté florissant. Il y a deux ans, cette mère célibataire, coiffeuse de métier, commençait tout juste à développer son activité en y incluant des prestations de manucure.

Condamnée à cinq ans d’emprisonnement pour sa présence à une manifestation pacifique

Le 22 septembre 2020, son rêve a volé en éclats lorsqu’elle a été arrêtée au cours d’une manifestation à Douala, au Cameroun. C’est la seule manifestation à laquelle elle ait jamais participé. Elle n’était pas active dans le domaine politique, mais ses préoccupations quant à la situation de l’économie camerounaise l’ont incitée à participer à ce rassemblement.

Lorsque la manifestation pacifique a débuté, les forces de sécurité ont utilisé des balles en caoutchouc, du gaz lacrymogène et des canons à eau pour disperser la foule. Dorgelesse et d’autres manifestant·e·s ont emprunté une ruelle, mais la police les a suivis et bloqués. Des agents ont arrêté Dorgelesse et l’ont emmenée à un poste de police, où elle a été détenue dans une cellule avec 22 autres personnes, dans des conditions terribles, pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression.

Le 29 septembre 2020, Dorgelesse a été transférée à la prison centrale de Douala, où elle se trouve toujours. Inculpée d’insurrection, de réunions et de manifestations publiques et d’attroupement, elle a été jugée par un tribunal militaire. Elle a été condamnée à cinq ans d’emprisonnement le 7 décembre 2021.

Dorgelesse était celle qui subvenait aux besoins de sa famille. Son fils est atteint d’anémie cellulaire falciforme et la famille peine à payer ses médicaments. Dorgelesse et ses proches attendent désespérément d’être réunis à nouveau.

Passez à l’action sans attendre pour faire libérer Dorgelesse.

Vous voulez savoir à quoi ça sert de signer des pétitions ou de commander gratuitement des kits d’écriture de lettres en faveur d’individus en danger ? Écoutez notre Podcast Epistola ci-dessous où un ancien prisonnier d’opinion iranien parle avec un militant qui a écrit pour lui !

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit