Exhortez les autorités afghanes à rejeter la lapidation, l’amputation et la flagellation

L’Afghanistan est dangereusement près de voir un retour à des peines atroces comme à l’époque des talibans. La lapidation publique, l’amputation de membres et la flagellation sont parmi les punitions brutales mises en avant dans des projets d’amendements au Code pénal afghan . Pour la première fois dans l’histoire de la loi afghane, la lapidation - une peine qui n’existe aujourd’hui que sous la charia - pourrait être officiellement inscrite dans la loi nationale . Au moins 26 amendements au Code pénal du pays ont été proposés, y compris : • lapidation publique à mort pour « adultère » par des personnes mariées • amputation des mains et des pieds pour le vol et le vol qualifié • jusqu’à 100 coups de fouet pour les célibataires reconnus coupables d’ « adultère ». Envoyez un message au Président Hamid Karzaï et demandez-lui de s’opposer à la réintroduction de la lapidation, de l’amputation et de la flagellation.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Maisons de repos : garantir les droits humains des résidents

Pétition demandant que priorité soit donnée aux efforts visant à respecter, protéger et rendre effectifs les droits humains des résident·e·s

2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit