Cinq jeunes femmes chinoises en danger

Les 6 et 7 mars 2015, cinq jeunes femmes chinoises ont été arrêtées arbitrairement par la police en Chine. Il s’agit de Wu Rongrong (???) (30 ans), Zheng Churan (???) (26 ans), Li Tingting (???) (26 ans), Wang Man (??) (32 ans) et Wei Tingting (???) (26 ans). Le seul « crime » commis par ces femmes est de militer pour la défense du droit des femmes à travers l’organisation Women’s Rights Action Group. Cette organisation a mené diverses campagnes spectaculaires pour l’égalité des genres (notamment en ce qui concerne les condition d’accès à l’université) et le problème des violences conjugales. Elle avait l’intention d’organiser, le 7 mars, des évènements dans plusieurs villes de Chine pour dénoncer le harcèlement sexuel dans les transports publics. Les cinq militantes ont été placées en détention pour avoir "cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public", un chef d’accusation passible de cinq ans d’emprisonnement et régulièrement utilisé en Chine pour faire taire les défenseurs des droits humains et autres militants. Elles viennent d’être libérées sous caution mais nous demandons que toute restriction soit levées à leur égard et que les militantes pour les droits des femmes puissent agir librement.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit