États-Unis : Le droit à l’avortement est un droit humain, protégez-le !

La Cour suprême des États-Unis a décidé de mettre fin à la garantie du droit à l’avortement. Cela signifie qu’il revient maintenant à chacun des 50 États américains de réglementer ce droit fondamental.

LA VIE ET LA SANTÉ DE MILLIONS DE PERSONNES EN DANGER

L’avortement est maintenant complètement ou presque complètement interdit dans 26 États fédérés, c’est-à-dire dans plus de la moitié des États, et plusieurs autres seraient sur le point d’adopter des restrictions ou des interdictions similaires.

La situation est sans appel : les États-Unis font marche arrière en ce qui concerne le droit fondamental à l’avortement, mettant en danger la vie et la santé de millions de personnes.

UN DROIT FONDAMENTAL À PROTÉGER

L’accès à l’avortement est un droit humain. En vertu du droit international des droits humains, chaque personne susceptible de tomber enceinte a droit à la vie, à la santé et à ne pas subir de violence, de discrimination, de torture ou d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants. Forcer une personne à mener une grossesse contre son gré, pour quelque raison que ce soit, est une violation de ces droits. L’avortement doit être légal, sûr et accessible à toutes les femmes, les filles et toute personne susceptible de tomber enceinte.

Aidez-nous à garantir l’accès de toute personne aux soins liés à l’avortement. Signez cette pétition pour demander aux gouverneur·es des États fédérés américains de mettre fin aux interdictions d’avorter et protéger le droit à l’avortement dans leur État !

Toutes les infos
Toutes les actions
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit