Etats-Unis : Le Congrès doit rejeter les propositions inhumaines 
du département de la Sécurité intérieure

Réagissant à la lettre adressée au Congrès des États-Unis par Kirstjen Nielsen, la secrétaire à la Sécurité intérieure :

 
« Kirstjen Nielsen est prête à exploiter la situation difficile de familles pour faire savoir au monde que les réfugiés ne sont pas les bienvenus en Amérique, a déclaré Charanya Krishnaswami, responsable du travail de plaidoyer pour la région Amériques à Amnesty International États-Unis.
 
« Les États-Unis doivent respecter leur promesse et mettre en place des politiques humaines qui n’aboutissent pas à placer inutilement en détention des personnes à la recherche de la sécurité et d’une protection.

« Le département de la Sécurité intérieure prétend que le fait de traiter avec humanité les personnes en quête d’asile favorise l’immigration, ce qui est totalement faux ; ce mensonge vise à tronquer les droits fondamentaux de celles et ceux qui fuient la violence et la persécution dans leur pays. »

 
Amnesty International États-Unis exhorte le Congrès à rejeter la demande de Kirstjen Nielsen visant à obtenir des pouvoirs élargis, et engage le département de la Sécurité intérieure à reconduire son programme de « mesures de substitution à la détention ».
 

Complément d’information 

En octobre, Amnesty International a publié un rapport sur la politique de séparation des familles, les renvois forcés illégaux et la détention arbitraire de demandeurs d’asile.
 
En février, Amnesty International États-Unis a diffusé une déclaration sur la séparation des familles.
 
La présente réaction est disponible sur le site d’Amnesty International États-Unis.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Viêt-Nam : annulez la condamnation à mort de Hồ Duy Hải

Le Viêt-Nam est l’État d’Asie ayant pratiqué le plus d’exécutions à mort en 2018. Hồ Duy Hải a été condamné sur base d’ « aveux » obtenus sous la torture. Signez la pétition.