Guatemala, il faut intensifier la lutte contre l’impunité

Alors que la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG) doit quitter le pays dans quelques jours, dans un contexte de revers et de dangers préoccupants pour le système judiciaire et les droits humains mettant en cause des autorités de haut niveau, Amnesty International a publié une lettre ouverte adressée à la procureure générale du Guatemala l’appelant à assumer ses responsabilités, à poursuivre les efforts de lutte contre l’impunité et à consolider les avancées qui ont été réalisées.

Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International, a déclaré :

« Il n’y a pas de temps à perdre. Le Guatemala a besoin que la procureure générale assume ses responsabilités et démontre, avec des mesures énergiques, son engagement pour la justice et les droits humains. Le plan d’action qui doit être annoncé le 29 août doit comprendre des mesures réellement stratégiques permettant de véritablement renforcer les capacités d’enquête des services de la procureure générale, de protéger les procureur·e·s et de poursuivre le combat contre l’impunité. Indépendamment des changements de gouvernement, Amnesty International continuera de dénoncer les menaces pesant sur les droits humains et sur celles et ceux qui les défendent. »

Toutes les infos
Toutes les actions

Justice pour Julián Carrillo

Pétition pour Julián Carrillo, défenseur mexicain des droits humains et environnementaux, tué le 24 octobre 2018. Signez !