Communiqué de presse

Le Brésil doit suspendre le projet du barrage de Belo Monte

Les autorités brésiliennes doivent garantir que les droits des communautés indigènes qui vivent le long de la rivière Xingu seront respectés et protégés, a déclaré Amnesty International jeudi 2 juin, alors que l’agence environnementale brésilienne vient d’approuver la construction du barrage de Belo Monte.

« Le Brésil doit appliquer les recommandations formulées par la Commission interaméricaine des droits de l’homme de suspendre la construction du barrage de Belo Monte jusqu’à ce que les droits des communautés indigènes locales soient pleinement garantis, a estimé Guadalupe Marengo, directrice adjointe du programme Amériques d’Amnesty International.

« Poursuivre la construction de ce barrage avant de s’assurer que les droits des communautés indigènes seront protégés revient à sacrifier les droits humains sur l’autel du développement. »

En avril, la Commission interaméricaine des droits de l’homme a déclaré que l’autorisation visant la construction du barrage de Belo Monte devait être suspendue jusqu’à ce que les communautés indigènes soient pleinement et dûment consultées – y compris en se voyant fournir dans leurs langues une évaluation exhaustive de l’impact du projet sur les droits humains et l’environnement – et que des mesures soient prises pour protéger le mode de vie des communautés volontairement isolées.

En outre, la commission a exhorté les autorités brésiliennes à adopter des mesures globales afin de prévenir la propagation possible de maladies parmi les communautés indigènes, en raison de la mise en place du barrage.

Mercredi 1er juin, l’agence environnementale brésilienne a donné son feu vert à la construction du barrage de Belo Monte sur la rivière Xingu, en Amazonie.

Les défenseurs de l’environnement, les communautés indigènes, des procureurs fédéraux et d’autres défenseurs des droits humains ont fait part de leurs vives préoccupations au fil des ans quant à l’impact potentiel sur les droits fondamentaux des communautés indigènes vivant dans la région.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.