Oxfamnesty : plus de 250 jeunes rassemblés pour explorer le droit à la participation citoyenne

Oxfamnesty édition 2023

Ce mercredi 7 février, au Palais des Congrès de Liège, plus de 250 jeunes militant·es des groupes-écoles d’Amnesty International et des Jeunes Magasins-Oxfam en Belgique francophone se réuniront pour la 20e édition de la journée Oxfamnesty. Intitulée S’exprimer, participer, décider !, cette journée sera consacrée à la question de la participation citoyenne des jeunes, en particulier la participation à la vie politique.

« À quatre mois des élections de juin, la 20e édition d’Oxfamnesty offrira une plateforme unique d’échange, de débat, d’action et de formation pour nos jeunes militant·es, particulièrement pour celles et ceux qui pourront, pour la première fois, voter dès 16 ans aux élections européennes. En collaboration avec les jeunes activistes du Forum des Jeunes et d’autres partenaires comme Jeune et Citoyen, le GSARA, le Service civil international (SCI), Apprentis citoyens, et des membres du Conseil des Jeunes de Châtelet, le but de cette journée est d’offrir aux participant·e·s un programme adapté à leurs préoccupations, promettant une expérience enrichissante et inspirante », expliquent les organisateur·rices.

Au cours de cette journée, dix ateliers différents – aussi bien théoriques que participatifs et créatifs – seront proposés aux participant·es. Les militant·es en herbe pourront par exemple exprimer leurs préoccupations de façon percutante en écrivant un texte de rap qu’ils et elles présenteront en fin de journée ; se mettre dans la peau d’un·e membre d’un Conseil des Jeunes et discuter du principe du vote obligatoire pour proposer des recommandations à un Conseil communal fictif ; s’informer sur le droit de manifester et organiser une action fictive ; débattre des enjeux démocratiques de la participation aux élections ; réfléchir quant à la place des médias dans les démocraties et à la participation citoyenne ; etc.

En milieu d’après-midi, avant la découverte du résultat de l’atelier « rap », Amnesty International remettra le « Prix Amnesty Jeunes des droits humains » récompensant une personnalité ou un groupe de personnes âgée(s) de 35 ans maximum, vivant en Belgique et étant reconnu·e(s) par les jeunes militant·e(s) de l’organisation pour la qualité de son/leur action en faveur des droits humains.

« Sept finalistes sont en lice pour recevoir cette distinction et succéder ainsi aux précédent·es lauréat·es ex æquo. Le moment où nous révélons le/la/les gagnant·e(s) est toujours un grand moment d’émotion pour nos jeunes militant·es, qui ont sélectionné les finalistes, ont débattu de leur profil et ont finalement voté pour leur(s) favori·te(s). Le/la/les lauréat·e(s) seront d’ailleurs présent·e(s) pour recevoir le Prix et ne manquera/ont pas de s’entretenir avec les élèves », indique Marine Jeannin, responsable du Programme jeunesse de la section belge francophone d’Amnesty International.

Les sept finalistes de cette année sont : Wassim Allouka, membre de « Solidarité judéo-arabe » [1], un collectif de réconciliation et de solidarité dont l’objectif est de lutter contre toute forme d’antisémitisme, d’islamophobie et de racisme dans le contexte du conflit-israélo-palestinien ; Jihad Badawy [2], militante des droits humains se battant notamment pour la libération de sa mère, éminente avocate égyptienne des droits humains ; Leyla Cabaux [3], artiste et créatrice de contenus engagée dans la vulgarisation des luttes féministes et queer ; Adélaïde Charlier [4] et Lucie Morauw [5], activistes pour la justice climatique et sociale ; Victoriæ Defraigne [6], militante des droits des personnes trans ; Wilson Fache [7], journaliste et reporter de guerre indépendant, par ailleurs récipiendaire du Prix Albert Londres ; Mona Mir Sattari [8], visage bruxellois de la contestation contre les violations des droits humains commises par le régime iranien.

La journée se conclura par une « action photo » au cours de laquelle l’ensemble des participant·es se rassembleront avec des pancartes présentant les principales revendications de jeunes manifestant·e·s thaïlandai·es poursuivie·s en justice pour avoir participé à des manifestations pacifiques, ainsi qu’avec de grands canards jaunes, symbole des manifestations pour la démocratie en Thaïlande. Le but de cette action sera de contribuer à faire pression sur les autorités de ce pays pour qu’elles abandonnent les poursuites lancées contre des centaines d’enfants.

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit