Écrire Un homme trans et sa fille sont menacés par la police

L’avocat transgenre Samantha Seijas a été menacé par un membre des forces de police d’Aragua (centre du Venezuela) alors qu’il portait plainte dans un poste de police, accompagné de sa fille. On craint pour leur sécurité.
Le 31 janvier 2017, après avoir porté plainte dans un poste de police, l’avocat transgenre Samantha Seijas et sa fille, Aleska Seijas, ont été frappés à la tête et au visage par des membres des forces de police d’Aragua, qui ont proféré des paroles dénigrantes telles que « alors, elle est passée où ta virilité ? » (¿no te la tiras de macho ?), en référence à son identité de genre. Samantha Seijas a déclaré à Amnesty International qu’en plus de les avoir frappés, un des policiers l’avait menacé ainsi : « Prie Dieu que je ne te rencontre pas seul la nuit » (pídele a Dios que no te encuentre de noche sola por la calle). Il est important de savoir que Samantha Seijas et sa fille vivent en face du poste de police.
Le lendemain de ces événements, Samantha Seijas a porté plainte devant le bureau du procureur. Il a peur qu’en raison de la proximité du poste de police, et par extension de la présence de membres des forces de police d’Aragua, ces menaces se réalisent.
À ce jour, aucune enquête n’aurait été ouverte suite à la plainte de Samantha Seijas.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue :

 déclarez-vous inquiet pour la sécurité de Samantha Seijas et d’Aleska Seijas, et appelez les autorités à assurer leur sécurité en respectant leurs souhaits ;

 priez instamment les autorités d’ouvrir une enquête complète et impartiale sur les agressions dont ils auraient été victimes, de rendre publiques les conclusions de cette enquête et de veiller à ce que les responsables soient traduits en justice.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Exigez un cessez-le-feu de toutes les parties pour faire cesser les souffrances des civils

L’escalade sans pareille des violences opposant Israël au Hamas et d’autres groupes armés a eu des conséquences dévastatrices pour les civils. Le nombre de morts est sans précédent. (...)

2024 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit