Écrire Un homme victime de disparition forcée « retrouvé » en prison

Hüseyin Galip Küçüközyiğit manquait à l’appel depuis le 29 décembre 2020.

Malgré les tentatives de sa fille pour le retrouver, il est resté victime présumée de disparition forcée pendant 259 jours.

Il est actuellement incarcéré à la prison de Sincan, près d’Ankara.

Le 13 septembre, la mère de Hüseyin Galip Küçüközyiğit’s a reçu un appel de la prison de Sincan l’informant que son fils y était détenu. Au moment où ces lignes sont rédigées, on ignore toujours les circonstances de sa « disparition » et les détails de ce qui s’est passé pendant les 259 jours de sa disparition forcée présumée. Sa condamnation pour appartenance à une organisation terroriste a été confirmée en appel pendant cette période.

Sa fille Nursena Küçüközyiğit, qui lui a rendu visite en prison le 15 septembre, a indiqué à Amnesty International qu’il avait perdu beaucoup de poids. Détenu dans un quartier collectif de la prison, il a appris par d’autres prisonniers qu’une campagne était en cours pour le retrouver. Il a déclaré à sa fille : « Je n’arrive pas à croire tout ce que tu as fait. »

L’Action urgente lancée en sa faveur en février a largement contribué à éviter que son cas ne tombe dans l’oubli. Nursena Küçüközyiğit a fait part à Amnesty International de sa profonde gratitude envers toutes les personnes qui ont agi pour trouver son père.

Elle a déclaré : « Je suis incroyablement soulagée que mon père soit en vie. Je suis reconnaissante pour le soutien que m’a apporté Amnesty International dans ma quête pour le trouver. Merci à vous tous et toutes du fond du cœur. »

J'agis

AUCUNE ACTION COMPLÉMENTAIRE N’EST REQUISE. UN GRAND MERCI À TOUTES LES PERSONNES QUI ONT ENVOYÉ DES APPELS.


Toutes les infos
Toutes les actions
2021 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit