Signer en ligne 16 jours d’actions intensives contre les violences faites aux femmes

Du 25 novembre au 10 décembre, participez avec Amnesty aux « 16 jours d’activisme contre les violences de genre ». Les violences liés au genre sont les violences directement dirigées contre les femmes parce qu’elles sont femmes, mais aussi celles qui les affectent de manière disproportionnée : violence conjugale, abus sexuels, viols, prostitution forcée, etc. Si ces types de violations des droits humains concernent aussi les hommes, ils découlent régulièrement de l’inégalité des sexes et de l’incapacité des gouvernements et des sociétés de reconnaître et de garantir le respect des droits fondamentaux des femmes. Cette année, Amnesty met un accent particulier sur les violences de genre en contexte de militarisme, un contexte dans lequel les valeurs, institutions et comportements militaires ont une influence dominante sur la société. Le militarisme créé et normalise une culture de la peur. Il précède souvent les conflits armés, les accompagne presque toujours, et leur survit très souvent. Lecture Passez à l'action pour mettre fin à la violence contre les femmes par Amnesty International http://www.youtube.com/watch?v=xSpmsLTl3Iw&hl=fr_FR&version=3&rel=0 Un tel contexte tend à avoir un impact particulier et souvent disproportionné sur les femmes et les types de violence qu’elles subissent. Les États eux-mêmes vont régulièrement être parmi les auteurs de ces violences telles que la violence sexuelle et sexiste. Et malheureusement, lorsqu’un conflit armé est officiellement terminée, la (...)

République démocratique du Congo
Les défenseures des droits des femmes sont menacées de mort et soumises à des intimidations car elles viennent en aide aux victimes de violences sexuelles et dénoncent ces agressions. Demandez leur protection.

Mexique
En 2011, Miriam Lopez, mère de quatre enfants, a été torturée et violée durant une semaine par des soldats, après une arrestation arbitraire. L’enquête officielle traîne en longueur, ne donnant aucun résultat. Réclamez justice pour elle.

Bangladesh
Kalpana Chakma a été enlevée à son domicile, à l’âge de 23 ans, en 1996, par des membres des forces de sécurité. A ce jour, aucun rapport d’enquête n’a été rendu et aucun suspect n’a été interrogé. Kalpana est toujours portée disparue. Demandez justice.

Jordanie
Les femmes réfugiées qui ont fui les combats en Syrie sont victimes de violences sexuelles dans les camps de Jordanie. Nombre d’entre elles évitent de se rendre aux toilettes publics de peur d’y subir des agressions, ce qui a de graves conséquences sur leur santé. Protégez-les.

Honduras
Les membres du Comité des familles de détenus et disparus du Honduras sont la cible de menaces, de harcèlement et de violences physiques car ils dénoncent les violations des droits humains dans leur pays. Soutenez-les.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

La Belgique doit agir contre le viol

Pétition appelant les autorités belges à lutter contre le viol et les violences sexuelles en Belgique.