Agir et s’engager pour les droits humains

Voici différentes façons de soutenir Amnesty International et de s’engager activement à ses côtés.

Sommaire

Devenir membre

Être membre d’Amnesty International, c’est proclamer son adhésion au mouvement mondial de promotion, défense et développement des droits humains. C’est se reconnaître pleinement partie prenante d’un élan collectif, mondial plus fort grâce à son nombre et à la diversité qui le caractérisent.

S’impliquer dans la gouvernance de l’association

Amnesty International est un mouvement démocratique. Les membres sont informé·es et consulté·es. Certain·es, parce qu’ils et elles ont des compétences utiles à cet effet, sont élu·es pour gouverner l’association. Être membre du conseil d’administration, c’est réfléchir et débattre des orientations les plus pertinentes pour assurer que la section belge francophone soit pleinement opérationnelle pour promouvoir, défendre et développer les droits humains le plus efficacement possible.

  • Je veux en savoir plus en envoyant un email à accueil@amnesty.be ou amnesty@amnesty.be.

Rejoindre une coordination thématique ou une coordination pays

Les coordinateur·rices sont des membres bénévoles, responsables au sein de la section belge francophone pour un pays, un groupe de pays (Brésil, Afrique de l’Ouest, Afrique des Grands Lacs, Myanmar, etc.) ou une thématique (droits des femmes, les droits des enfants, la peine de mort, l’orientation sexuelle et l’identité de genre, culture, etc.). Fort·es de leur expertise, ils et elles mènent des actions de communication (conférences, lobbying politique, interviews), représentent l’association dans des plateformes et conseillent l’équipe permanente lors des campagnes.

  • Je veux en savoir plus en envoyant un email à accueil@amnesty.be ou amnesty@amnesty.be.

Rejoindre un groupe local

Le groupe représente Amnesty International dans son environnement. Il mène des actions et des projets et offre à tou·tes les habitant·es et aux autorités de son territoire la possibilité d’agir pour les droits humains par la promotion, la défense et le développement de ceux-ci. Rejoindre un groupe local, c’est mettre ses talents à sa disposition, lui donner les moyens d’infuser encore mieux les droits humains dans sa commune. C’est défendre sans relâche une personne menacée, mener des campagnes, tenir des stands, organiser des actions, témoigner, dans l’espace public, de l’importance des droits humains partout dans le monde.

Promouvoir les droits humains sur Facebook en rejoignant le groupe #jerésiste

Avec #jerésiste, vous intervenez, sur Facebook, pour les droits humains qui y sont souvent éreintés. Les médias francophones y postent des articles. Les commentaires portant atteinte aux droits humains s’y épanouissent sans modération. #jerésiste est un groupe fermé. On le rejoint en y demandant son adhésion en un clic. La suite est simple : les membres du groupe sont averti·es que le fil de discussion d’un article requiert leur intervention. Ils et elles y postent des commentaires « positifs » et/ou y likent les autres commentaires « positifs ». Cette action collective a pour effet que les commentaires « négatifs » sont minorisés. Invisibilisés, ils perdent leur toxicité. Rejoindre le groupe #jerésiste, c’est aussi apprendre à argumenter en faveur des droits humains, lutter contre les raccourcis et contribuer à faire des réseaux sociaux, un endroit plus sûr.
#jerésiste, c’est l’anti-venin de Facebook.

Diffuser le message d’Amnesty sur les réseaux sociaux en devenant e-activiste

Les algorithmes des réseaux sociaux sont compliqués. Amnesty International peut bien compter des milliers de supporters, bien peu sont alerté·es de ses publications. On sait aussi que le public accorde généralement plus de poids, plus d’intérêt et plus de crédit à l’information qui lui est communiquée par des personnes qu’il connaît. Vous l’aurez compris : être e-activiste, c’est relayer sur les réseaux sociaux, en son nom et en les assortissant d’un petit commentaire personnel, les informations et actions d’Amnesty International. Un groupe vous aide dans cette démarche.
Les meilleures ambassades des droits humains, c’est vous !

Agir simplement, près de chez soi, quatre fois par an

Agir et faire agir localement, près de chez soi, dans son entourage, ses lieux de travail ou de loisirs. Diffuser des affiches, des flyers, etc. Donner de la visibilité aux combats en faveur des droits humains.
Entre 3 et 5 fois par an, à des moments-clés où une participation et une visibilité massives sont nécessaires, Amnesty International vous envoie une proposition d’action ponctuelle, simple et utile. Si la proposition d’action vous convient, vous vous inscrivez et vous recevez le matériel pour la mener.
Vous aurez rapidement, et au bon moment, les moyens d’agir !
Grâce à vous, Amnesty International accroîtra la visibilité et l’impact de ses combats.

Signer des pétitions

Les pétitions sont un outil important du travail d’Amnesty International pour les droits humains. En obtenant le soutien de milliers de personnes sur un enjeu de droits humains, Amnesty International renforce sa position lorsqu’elle s’adresse aux autorités concernées, en Belgique comme dans d’autres pays. Pour y parvenir, elle diffuse régulièrement et largement des pétitions par voie électronique.
Pour recevoir ces appels à signer, il suffit de signer une pétition en ligne sur le site d’Amnesty et d’accepter de recevoir des emails d’Amnesty International.

Réagir aux appels à actions urgentes

Les actions urgentes portent bien leur nom. Amnesty International fait retentir sa sirène : quelqu’un est en danger, a besoin de nous. Vite. Amnesty International diffuse largement l’information dans le monde entier : de quoi s’agit-il ? comment intervenir ? De Mongolie, du Brésil, des Îles Féroé, du Sénégal et de Belgique partent lettres, emails et SMS. Parfois, souvent, ça marche. La mobilisation paie.

Écrire des lettres de soutien à des personnes en danger

Chaque année, le Marathon de lettres vous propose d’agir concrètement pour 10 cas d’injustices ou de personnes en danger parce qu’elles défendent les droits humains : l’environnement, les droits des migrant·e·s, le droit au logement, la liberté d’expression et bien d’autres droits fondamentaux.
En agissant dans ce cadre, vous rejoignez un mouvement mondial : toutes les sections d’Amnesty International se mobilisent en même temps ! Vos signatures, vos lettres, vos mots d’encouragements seront envoyés aux autorités visées et aux personnes en danger directement.
Et surtout, vous ferez la différence, vous vous rendrez utile comme d’autres l’ont fait les années précédentes.

Vendre des bougies

Amnesty International organise chaque année une vente de bougies entre la mi-novembre et le 10 décembre, date anniversaire de la signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
Cette opération d’envergure a pour mission de mettre en avant la défense des droits humains partout dans le monde au moyen d’un objet symbolique et plus que reconnu en Belgique : la bougie Amnesty International.
Tout le monde y est le ou la bienvenu·e pour acheter une bougie mais aussi pour aider à les vendre. Car chaque citoyen·ne qui fera le choix de vous acheter une bougie fera également briller un peu plus fort la flamme des droits humains.
Le symbole est puissant et l’impact redoutable.

Promouvoir les produits labellisés Amnesty International auprès de son entourage

Chaque année, Amnesty International produit un catalogue proposant un large choix de produits* aux couleurs d’Amnesty International, des iconiques bougies aux barbelés à des articles de papeterie ou de loisirs.
Vous pouvez donner le maximum de visibilité à ce catalogue en le distribuant dans des cafétérias, salle d’attente, halls d’entrée, comptoirs, etc. Vous pouvez en demander un ou plusieurs exemplaires. L’envoi est gratuit.
Plus ce catalogue est visible, plus Amnesty International vend ses produits, plus elle remporte des victoires. Notez que tous nos produits sont disponibles à l’achat sur notre boutique en ligne.
Je veux recevoir le catalogue pour promouvoir les produits Amnesty International : j’envoie un email à bougies@amnesty.be.
*Tous ces produits sont fabriqués dans le respect des droits humains et de l’environnement.

Sensibiliser les élèves dans les écoles

Être animateur·rice bénévole dans les écoles pour Amnesty International, c’est participer concrètement aux activités d’éducation aux droits humains d’Amnesty auprès des jeunes. Il s’agit des animations d’introduction aux droits humains dans les écoles primaires et/ou secondaires..
Un recrutement a lieu en principe chaque année vers le mois d’octobre, et une formation obligatoire de deux jours est requise.

Recevoir de l’information sur le travail d’éducation aux droits humains à destination des jeunes

Tout au long de l’année, Amnesty International propose aux jeunes jusqu’à 18 ans, aux enseignant·es du primaire et du secondaire ainsi qu’aux éducateur·rices et animateur·rices une série d’outils d’éducation aux droits humains. Elle développe des fiches et dossiers pédagogiques, propose des animations et des expositions à accueillir dans les écoles, crée du matériel de sensibilisation et d’action spécifiquement pour les jeunes du primaire et du secondaire.

Assister aux conférences et rencontres AgorAmnesty

Agor@mnesty est un programme varié de rencontres de personnes exceptionnelles. Il s’agit tantôt de personnes en danger soutenues par Amnesty International, de personnes qui ont bénéficié de son action ou encore d’expert·es qui vulgarisent leurs connaissances. La rencontre est toujours possible en ligne et parfois en chair et en os. Intéressé·e ? Vous le dites, vous recevez les invitations et vous choisissez au cas par cas selon votre intérêt et votre disponibilité.

  • Je veux assister aux conférences et aux rencontres AgorAmnesty : j’envoie un email à accueil@amnesty.be.
2022 - Amnesty International Belgique N° BCE 0418 308 144 - Crédits - Charte vie privée
Made by Spade + Nursit